Taraji P. Henson, une actrice de talent

Son nom résonne lorsqu’on évoque des films et séries notables comme « Baby boy », « Person of Interest » ou « Empire ». Taraji P. Henson est de loin de l’une des actrices afro-américaines les plus influentes. Son talent ne fait aucun doute et les années n’ont pas suffi à altérer son amour pour ce métier, dont elle a fait toute sa vie et qui lui vaut le succès qu’elle connaît aujourd’hui, même sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, son compte Instagram croule sous 14,1 millions d’abonnés. Pour ceux qui souhaitent suivre la star, il suffira d’utiliser https://downloadgramvideo.com pour accéder à son compte sous l’identifiant @tarajiphenson.

Une femme de caractère qui se fait vite remarquer

Taraji P Henson est définitivement une femme de la scène, au regard de la carrière bien pleine qu’elle a eue. Bien que née dans une famille modeste, elle nourrit très vite de grandes ambitions, entre l’Espoir de devenir un jour une célèbre actrice noire dans un milieu dominé par le racisme et l’Amour pour son métier. Ce qui reste fidèle à sa personnalité, mais surtout à ses prénoms Taraji et Penda qui signifient en Swahili « Espoir » et « Amour ».

À sa sortie de l’université d’Howard, Taraji entre en scène grâce à des rôles dans des séries populaires entre 1997 et 1999. Après une année 2000 passée entre petits et grands projets, l’actrice afro-américaine décroche son premier vrai rôle en 2001 dans le film dramatique « Baby boy ». Son interprétation d’« Yvette » lui a valu une récompense au Festival International du Film de Locarno, ainsi qu’une nomination, la première, aux Black Reel Awards.

L’âge d’or d’une carrière bien remplie

Taraji enchaîne de nombreux rôles dans des téléfilms, des comédies dramatiques et des thrillers. Une 3e collaboration avec John Singleton, le producteur de « Baby Boy » lui permet de décrocher à nouveau de nombreuses nominations qui ont abouti à de prestigieuses récompenses. Avec un statut d’actrice montante bien établi, elle se fait remarquer en interprétant le premier rôle féminin dans « Animal ».

La véritable révélation arrive lorsque Taraji se retrouve en tête d’affiche de « L’étrange histoire de Benjamin Button » en 2009. Les récompenses s’enchaînent une fois de plus entre autres aux MTV Movies Awards, Critics’ Choice Movie Awards, BET Awards ou encore aux Screen Actor Ms Guild Awards. Avec une carrière définitivement lancée, elle n’hésite pas à accepter des rôles plus osés comme celui du lieutenant Joss Carter dans « Person of Interest », une série qui signe son retour à la télévision de 2011 à 2013.

La renommée lui viendra de la série télévisée « Empire » diffusée à la télévision à partir de 2015. Dans ce drame musical, Taraji incarne Cookie Lyon au côté de Terence Howard. C’est le carton plein, le succès commercial est fulgurant. Depuis, c’est dans « Les Figures de l’ombre » dans lequel elle dévoile à nouveau ses talents de super actrice, qui ne manquent pas de la propulser sur les réseaux sociaux.

Une icône du glamour afro-américain

Sur la scène comme dans la vie, Taraji est une femme très chic et glamour. D’ailleurs, vous vous en rendrez compte en téléchargeant l’application via https://downloadgramvideo.com et en vous connectant à son compte @tarajiphenson. Elle soigne son image au millimètre près, sans pour autant tomber dans l’ostentatoire. C’est du moins ce qu’on remarque sur son fil Instagram où elle ne publie que des images d’une fashionista qui assume ses origines. Elle n’hésite pas à s’afficher sur des clichés où elle met en valeur des tenues de créateurs, renvoyant l’image d’une femme émancipée et sûre d’elle. C’est sûrement ce qui plaît à ses 14 millions d’abonnés qu’elle régale tous les jours avec ses publications.